Maison familiale rurale de 134 m2

Manche

Crédits photos : Région Normandie / programme HSD

L’objectif énergétique visé

Une maison exemplaire en termes d’économies d’énergie.

Les choix techniques retenus

  • Une isolation des murs par l’intérieur et isolation des retours du refend (pour supprimer les ponts thermiques), une isolation du terre-plein et de la périphérie de la dalle et une isolation des combles en couches croisées ;
  • Une isolation du jambage de la cheminée en béton cellulaire ;
  • Remplacement des menuiseries pour du double-vitrage ;
  • Installation d’une VMC hygro-réglable de type B, d’un chauffe-eau thermodynamique sur air extrait et création d’une entrée d’air dédiée à l’alimentation en oxygène du futur poêle.

Le montant total de la rénovation s’élève à 45 224 € dont :

  • Isolation  :
    • toiture : 2 376 €
    • murs : 10 603 €
    • plancher : 3 366 €
  • Menuiseries : 14 423 €
  • Ballon thermodynamique : 3 960 €
  • VMC simple flux hygro B : 849 €
  • Travaux induits : 6 808 €
  • Études thermique : 670 €
  • Frais d’architecte : 1 392 €
  • Infiltrométrie : 777 €

Les aides

Pour ce projet, le propriétaire a bénéficié de plusieurs aides financières :

  • Subvention HSD de la Région Basse- Normandie : 10 000 €
  • Crédit d’impôt : 1 731 €
  • Éco-prêt à taux zéro : 30 000 €
  • Certificats d’économie d’énergie : 3 150 €

Le propriétaire a notamment fait appel à un cabinet d’architecture spécialisé dans les réalisations performantes, à un bureau d’études thermiques et à une entreprise qui pratique des inspections techniques de bâtiments pour des tests d’infiltrométrie.

Des professionnels compétents et Reconnus Garants de l’Environnement (RGE) sont nécessaires pour mener à bien ce type de de projet.

Pour obtenir une liste d’artisans qualifiés pour votre projet, contactez votre Espace INFO>ÉNERGIE.

Résultat

Une maison dont les besoins énergétiques sont très limités, grâce à un travail important sur l’isolation, une attention particulière portée à la perméabilité à l’air et la mise en œuvre de systèmes efficaces (chauffage/ECS/ventilation).

Consommation d’énergie primaire (kWh/m2.an) Chauffage, refroidissement, eau chaude sanitaire, éclairage, auxiliaires :

  • Avant travaux : 232
  • Après travaux : 59

Émissions de CO2 (kg CO2/m2) :

  • Avant travaux : 89
  • Après travaux : 3

Étanchéité à l’air (m3/h.m2) :

  • Avant travaux : 1,3
  • Après travaux : 0,22
Partager cette fiche :