Le Havre Seine Métropole: quelques précisions sur le soutien à la rénovation énergétique du bâti ancien

L’amélioration du bâti datant d’avant 1948 doit répondre aux spécificités de ses divers matériaux de construction et veiller à ne pas altérer la valeur patrimoniale de cet habitat. Ce sujet était central dans la politique de l’habitat de la CODAH, Communauté de l’Agglomération Havraise  et est d’autant plus important suite au passage, au 1er janvier 2019, en Communauté Urbaine.

En effet, le territoire s’ est agrandi suite à la fusion de la Communauté de l’Agglomération Havraise, de la Communauté de communes Caux Estuaire et de la Communauté de communes du canton de Criquetot-l’Esneval pour former Le Havre Seine Métropole. L’espace rural, sur lequel le bâti traditionnel normand a pu être préservé, devient donc plus important au sein de ce nouveau territoire.

Pour rappel, la Communauté Urbaine porte un dispositif de soutien financier à la rénovation énergétique sur fonds propres à destination des propriétaires occupants et bailleurs du parc privé. Ce soutien prend en compte divers gestes de travaux dont l’application d’une correction thermique chaux-chanvre qui a été identifiée comme un geste adapté à la rénovation énergétique du bâti ancien. Ce soutien financier s’applique sans condition de ressource, et peut aller jusqu’à 2000 € par logement.

N’hésitez pas à faire part de vos projets sur le territoire du Havre Seine Métropole à la Plateforme de la Rénovation afin qu’elle puisse les accompagner, financièrement et/ou techniquement, et les valoriser.

 

Partager cette fiche :