Un accompagnement sur mesure pour une rénovation réussie !

Quand Madame M. se rend à la Maison de la Rénovation de Dieppe-Maritime en février 2019, elle souhaite depuis longtemps faire des économies d’énergie. Suite à l’acquisition de sa maison en 2016, elle a engagé des démarches auprès de l’opérateur ANAH pour réaliser des travaux de rénovation énergétique, mais faute de financement suffisant, elle a dû restreindre son projet au seul remplacement de la chaudière et a, dans ce cadre, bénéficié d’un crédit d’impôt.

Lors de son entretien avec sa Conseillère INFO>ENERGIE en 2019, elle exprime nettement sa volonté de réaliser des travaux d’isolation, afin de faire baisser sa facture de gaz.

Madame M. habite dans une maison construite avant 1950, de 60m², qui est partiellement et insuffisamment isolée. Sa facture de gaz, malgré l’installation d’une chaudière performante, s’élève à 1 200 € par an, ce qui grève considérablement son budget.

 

Au vu de ses ressources, Madame M. est orientée vers la Conseillère de la Maison de la Rénovation, en charge des dossiers éligibles au Programme d’Intérêt Général de l’ANAH mis en place sur le territoire de l’Agglomération de Dieppe-Maritime.

Lors de la visite technique réalisée par la Conseillère, force est de constater que les travaux d’isolation sont primordiaux puisque la chaudière est récente et un système de ventilation fonctionne.

Quels travaux retenus ?

Une évaluation énergétique est réalisée suite à cette visite technique. Celle-ci a pour but de dresser un état des lieux de l’isolation des parois opaques et vitrées et des systèmes de chauffage, de production d’eau chaude et de ventilation. Celle-ci doit également permettre de mesurer l’impact en termes de gain énergétique des travaux souhaités par le particulier et de proposer des scénarios de travaux permettant de plus importantes économies d’énergie.

Scénario 1 souhaité par Madame M.

Isolation des combles perdus, isolation par l’extérieur des 2 pignons et remplacement de la porte d’entrée

Etiquette : F

Consommation énergétique du logement : 368 kWhep.m²/an

Gain énergétique attendu: 40%

 

Scénario 2 : Préconisations complémentaires proposées par la Conseillère de la Maison de la Rénovation

–          Isolation des combles perdus

–          Isolation par l’extérieur des 2 pignons

–          Remplacement de la porte d’entrée

–          Isolation des rampants de toiture au 1er étage

–          Remplacement de la ventilation par une VMC hygroB

Etiquette : D

Consommation énergétique du logement : 164 kWhep.m²/an

Gain énergétique attendu: 56%

Suite à cette évaluation, Madame M. a choisi le scénario 1. Elle a alors déposé une déclaration préalable en mairie car certains travaux prévus vont modifier l’aspect extérieur de la construction, puis elle a consulté des artisans.

Un artisan a été retenu pour réaliser l’ensemble des travaux :

    • L’isolation des combles sera faite par projection d’une ouate de cellulose sur 310 mm pour atteindre une résistance thermique (R) de 8.
    • L’isolation des pignons se fera par l’extérieur avec la mise en œuvre de 2 couches croisées de laine de verre d’une épaisseur de 80 mm chacune, permettant d’atteindre une résistance thermique de 5.
    • Une porte d’entrée en PVC avec vitrage isolant viendra remplacer la porte d’entrée existante.

Montant des devis de travaux pour l’isolation des combles, l’isolation des pignons et la porte d’entrée : 30 880,87€ TTC

Aides financières mobilisées :

ANAH : 12000
Région Normandie : 2500
Département 76 :2500
Dieppe Maritime 1500
Apport personnel financé par un ECOPTZ:  12380,87

Sans les aides financières qui couvrent 60% du coût des travaux, Madame M. n’aurait pas pu mener à bien son projet. Aujourd’hui les travaux sont en cours et devraient, à terme, lui apporter plus de confort et des factures de chauffage moins onéreuses.

Si vous aussi, vous avez un projet de rénovation, pensez à contacter le Conseiller INFO>ENERGIE de votre territoire avant de signer des devis et d’engager des travaux. Il pourra, au besoin, vous accompagner pour prioriser vos travaux et mobiliser les financements dont vous pouvez bénéficier.

Pour faire une simulation, vous pouvez vous rendre sur le calculateur Simul’Aides de l’ADEME.

 

Partager cette fiche :